Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mai 2018 - 11:37 | Mis à jour : 12:03

Québec octroie 738 000 $ au COBAVER-VS

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est dans les locaux du Conseil du Bassin-Versant de Vaudreuil-Soulanges (COBAVER-VS) que la députée de Soulanges, Mme Lucie Charlebois, et la députée de Vaudreuil et whip adjointe du gouvernement, Mme Marie-Claude Nichols, ont annoncé l’octroie d’un montant additionnel de 738 000 $, pour trois ans, à l’organisme oeuvrant à la concertation, la planification et la coordination d’actions en matière de gestion intégrée de l’eau à l’échelle des bassins-versants de la région de Vaudreuil-Soulanges.

Ces fonds ont été injectés dans le secteur de l’environnement dans le cadre du discours sur le budget 2018-2019, notamment pour soutenir la mission des organismes de bassins-versants (OBV).

« Le Conseil du bassin-versant de la région de Vaudreuil-Soulanges (COBAVER-VS) joue un rôle essentiel dans notre région, et cet apport financier, offert par notre gouvernement, lui permettra de poursuivre sa mission, soit de favoriser la pérennité de l’eau, cette ressource indispensable à la vie. Ainsi, par ces actions à réaliser en priorité afin de préserver ou de restaurer les usages de l’eau sur le territoire, les citoyens peuvent être rassurés quant à notre préoccupation de leur offrir un environnement sain et durable », a souligné la députée de Vaudreuil et whip adjointe du gouvernement, Mme Marie-Claude Nichols.

De son côté, le président du COBAVER-VS, Louis-Marie Leduc, s’est dit très honoré de cette annonce.

Les sept OBV qui mènent des activités en Montérégie, dont fait partie le COBAVER-VS, disposent au total de 5 114 250 $ de plus sur trois ans afin de mettre à jour et de coordonner leur plan directeur de l’eau et d’en suivre la mise en œuvre. Réalisés en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs régionaux et locaux, les plans directeurs de l’eau doivent fixer les priorités d’action pour répondre aux enjeux régionaux de l’eau. Ils devront aussi tenir compte de la future stratégie québécoise de l’eau qui sera dévoilée bientôt. Ils sont approuvés par le gouvernement.

« Comme toutes les régions du Québec, la région de la Montérégie doit pouvoir garantir la qualité et l’abondance de ses ressources en eau. Elle profitera donc des crédits importants consacrés à ses organismes de bassins-versants en 2018-2019 et au cours des prochaines années. Nous savons qu’aujourd’hui, économie doit rimer avec environnement, et notre région compte bien participer à ce développement durable du Québec. Avec ce soutien budgétaire, je suis confiante que nous serons en mesure de relever les défis environnementaux qui se posent à nous », a tenu à préciser la ministre Lucie Charlebois.

Faits saillants

En favorisant la gestion intégrée de l’eau, le gouvernement du Québec vise une concertation et une responsabilisation accrue des divers acteurs de l’eau et de la population à l'égard de cette richesse commune que représentent l’eau et les écosystèmes aquatiques. En ce sens, un soutien technique et financier est en place afin de soutenir les OBV.

Les OBV sont formés de représentants de tous les acteurs de l’eau d’un bassin-versant tels que les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités, les usagers, les groupes environnementaux et les citoyens. Des représentants gouvernementaux y siègent, mais sans droit de vote. Leur mandat premier est d’élaborer un plan directeur de l’eau présentant un portrait et un diagnostic du bassin-versant, les enjeux, les orientations et les objectifs à atteindre ainsi qu'un plan d'action.

Fixant localement les priorités d’action pour répondre aux enjeux régionaux de l’eau, cette planification est désormais approuvée par le gouvernement. Au total, le Québec compte 40 OBV.

Au total, le gouvernement a ajouté 30 M$ sur trois ans à son soutien à la mission du ROBVQ et à la mission des 40 OBV qu’il représente. Il a prévu en outre un budget de 1 M$ par année totalisant 5 M$ sur cinq ans pour la mise sur pied d’un programme qui lui permettra dès 2018-2019 de financer les actions découlant des plans directeurs de l’eau préparés par tous les OBV du Québec et, lorsqu’ils seront approuvés, des plans de gestion intégrée régionaux préparés par les tables de concertation régionale. Les paramètres de ce programme seront dévoilés au cours des prochains mois.


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.