Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 novembre 2017 - 09:00

Fondation du Collège de Valleyfield

Une année record pour la 9e édition du Vins et Causerie

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour la première fois, en près de 10 édition, la Fondation du Collège de Valleyfield a battu un record. À l’issue de son Vins et Causerie 2017, l’organisme a amassé une somme de 29 766 $ et réuni 162 convives. C’est le jeudi 9 novembre que se sont réunis les convives au Café Chez Rose, situé en plein cœur de l’institution collégiale.

« Ce montant inclut les sommes amassées avec l’encan silencieux qui comprenait une vingtaine de prix variés. Parmi eux, les invités pouvaient miser sur une robe de Bougaricci, des œuvres d’artistes de la région, un forfait à l’Hôtel Plaza/Valspec, des billets de hockey et un certificat-cadeau chez Les douceurs de Stéphanie », expliquait la directrice de la Fondation du Collège de Valleyfield, Mireille Théorêt à Néomédia Valleyfield.

Au quotidien, l’organisme supporte financièrement différents projets qui voient le jour au Collège de Valleyfield. « On a participé monétairement à la nouvelle résidence qui est en construction actuellement. Annuellement, on remet 20 000 $ en bourses aux étudiants en plus de soutenir différents projets d’amélioration des lieux qui leurs sont dédiés », ajoutait-elle.

Au cours des trois prochaines années, la Fondation fournira 50 000 $ pour développer la stratégie numérique du Collège de Valleyfield. « On vise de récolter cette somme pour investir dans les cours offerts à distance aux campus de Vaudreuil et de Châteauguay. De plus, on aimerait aussi réunir entre 20 000 et 30 000 $ pour soutenir un autre projet à venir», confiait-elle.

Bouchées et vins

Les 162 convives présents se sont régalés pendant la soirée avec les bouchées servies, les différents vins, la bière et le champagne. « Les bulles étaient une surprise pour célébrer le 50e anniversaire du Collège de Valleyfield. Pour faire un clin d’œil à ce moment important, la soirée était coprésidée par deux anciens étudiants : Yvon Vinet et Marie-Andrée Villeneuve », poursuivait-elle.

Le premier est aujourd’hui président du Conseil régional des Caisses Desjardins de la Rive-Sud de Montréal. La seconde est une des trois femmes diplômées du Séminaire de Valleyfield, promotion 1967 et juge à la retraite. Pour sa part, l’ambassadeur du 50e anniversaire était Pierre Dumouchel, ancien étudiant et directeur général de l’École de technologie supérieure.

Ce dernier a d’ailleurs, comme la majorité des convives, été impressionnés par les robots Nao Bleu et Nao Rouge. Ceux-ci, propriété du Collège de Valleyfield, répondent à plusieurs commandements de bases. Au cours des prochains mois, ils devraient être utilisés dans les cours de Technique d’éducation spécialisées (TES) afin de favoriser le contact avec les enfants. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.