Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 février 2016 - 10:52 | Mis à jour : 12:26

La Générosité: un success story directement de l’Argentine jusqu’à Saint-Lazare

Mathieu Ferland

Par Mathieu Ferland, Journaliste

Twitter Mathieu Ferland
Toutes les réactions 1

Le parcours de Denise Stilmann, cette femme d’affaire venue s’établir dans la région en 2004 est digne des grandes histoires de réussites des dernières années. Travaillant autrefois en bureautique, elle est aujourd’hui reconnue comme l’une des spécialistes dans l’art de confectionner une spécialité de son pays natale, les alfajores.

Mme Stilmann et son mari ont tout d’abord émigré au Québec en 2004. « Nous hésitions beaucoup entre le Québec et l’Australie, mais nous avions déjà des connaissances qui s’étaient établis ici », raconte-t-elle. Conciliant le travail et la famille lors de ses premières années en sol québécois, elle demeure au foyer à la suite de la naissance de son second enfant. C’est à cette période que tout a commencé, alors qu’elle fait découvrir à son entourage les pâtisseries de l’Argentine, notamment les alfajores. « C’est une amie qui m’a suggéré de commencer à vendre les plats et les desserts que je confectionnais », raconte Mme Stilmann. De fil en aiguilles, le mot s’est passé. « J’ai fini par déposer une demande pour avoir droit au programme de soutient aux travailleurs autonomes afin de lancer mon entreprise », poursuit Mme Stilmann, qui fonde finalement La Générosité.

Consécration télévisuelle

Spécialisée dans les produits de l’Argentine, La Générosité a reçu la consécration télévisuelle  en octobre 2015 alors que l’émission L’Épicerie consacrera un reportage complet au success story de Denise Stilmann. « Ce fut une coïncidence extraordinaire alors que j’ai appris mon vocabulaire culinaire francophone en regardant les épisodes de L’Épicerie alors que j’étais encore en Argentine », raconte Mme Stilmann. Lors de son passage, l’équipe de production nommera les alfajores de La Générosité comme étant les meilleurs produits au Québec. Une consécration qui fera tripler les vente de ce dessert pour dent sucrée. « C’était un vrai défi que de vendre des produits aussi méconnu au Québec », avoue Denise Stilmann, qui se dit fière d’avoir réussi un tel exploit.

Pour visionner le reportage
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bravo!a a la generosite pour nous representer comme Argentins est pour le prix gagne en 2015. Viva Argentina

    Anna Maria - 2016-02-23 09:19