Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juin 2015 - 14:23 | Mis à jour : 16:08

Pôle logistique : la Municipalité de Les Cèdres rencontrera ses agriculteurs

José Antonio Pires

Par José Antonio Pires, Journaliste

La Municipalité de Les Cèdres est pour le projet du pôle logistique, mais pas au détriment des agriculteurs. Elle demeure toutefois consciente que peu importe le projet, des terres seront touchées.

« Ça fait un bout qu’on le sait que ça s’en vient, mais il n’y a rien de concret pour l’instant. On entend toutes sortes d’échos et cela rend certains agriculteurs craintifs », mentionne le maire de Les Cèdres, Raymond Larouche, qui prévoit justement une rencontre avec les agriculteurs dans les prochains jours. Une convocation leur sera envoyée sous peu.

Ce dernier concède que peu importe le projet, des terres agricoles seront touchées sur son territoire. Il fait notamment référence au parc régional, un autre projet qui a été mis sur la table par les maires de la région et la Municipalité régionale de comté (MRC) de Vaudreuil-Soulanges. « Pas moins de 84 % de notre territoire est zoné agricole. Il est tout de même possible de s’entendre, toucher à certaines terres moins fertiles. Il est important de comprendre qu’on ne veut pas se ramasser avec un autre “Mirabel”. Nous, moi, le CLD — Centre local de développement — et la MRC voulons faire preuve de transparence », précise le maire rappelant que les discussions avec les agriculteurs sont importantes.

Raymond Larouche souhaite également que le gouvernement le laisse négocier avec les agriculteurs si jamais le projet du pôle logistique se réalise. « Pour l’instant, il n’y a rien de final. C’est un beau projet, qui va amener de l’eau au moulin. On veut voir ce que le pôle logistique amènera sur le territoire. On ne veut pas d’une cour à “scrape”. »     

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.