Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Capsule Santé Uniprix , par

16 décembre 2015 - 09:26

Pour vous aider à contrôler l’eczéma

Avec le temps froid qui s’installe et les systèmes de chauffage qui s’activent, on voit souvent apparaître (ou réapparaître) les problèmes de peau sèche et d’eczéma. Voici quelques petits trucs qui pourront vous aider à contrôler ce fameux eczéma, ou dermatite atopique. La plupart de ces trucs pourront également aider ceux pour qui la sécheresse de la peau est problématique.

Pour vous aider à contrôler l’eczéma

C’est quoi l’eczéma?

C’est une inflammation chronique de la peau se présentant par de la sécheresse, de la démangeaison et de la rougeur cutanée. Il existe plusieurs types d’eczéma, dont la dermatite atopique, la dermatite de contact, la dermatite séborrhéique, l’eczéma dishydrosique, l’eczéma nummulaire, l’eczéma variqueux. Dans cette chronique, nous traiterons de la forme la plus répandue d’eczéma, soit la dermatite atopique. Ce trouble génétique héréditaire du système immunitaire se présente habituellement par périodes de crises et de rémissions plus ou moins longues, et peut être d’intensité légère à grave.

Qui en est atteint?

Les gens les plus touchés seront ceux ayant des antécédents familiaux de rhume des foins, d’allergies saisonnières et d’asthme. L’eczéma touche environ 17% de la population, majoritairement les enfants. On peut d’ailleurs observer dans plusieurs cas la disparition de l’eczéma avant l’âge adulte. Les bébés atteints en présenteront souvent au niveau du front, des joues, de la poitrine, du cou et du cuir chevelu. Les enfants de plus d’un an seront affectés davantage au niveau des mains, des pieds et des plis du corps (coudes, poignets, genoux). Les adultes pourront avoir des atteintes au visage, au cou, aux mains, au haut du thorax et aux organes génitaux principalement. Ces derniers souffriront davantage de crises d’eczéma lors de périodes de stress.

Comment bien contrôler?

Hydratation

Tout d’abord, la clé de la prévention et du traitement de l’eczéma est l’hydratation de la peau. Une bonne crème hydratante doit être appliquée sur toute la surface du corps (même les zones non atteintes) de 1 à 2 fois par jour et ce, même en dehors des périodes de crises. Elle permet de diminuer la fréquence des crises, de diminuer leur intensité, de diminuer l’utilisation de corticostéroïdes topiques (souvent appelés «cortisone») et augmente la qualité de vie des gens atteints. Différentes crèmes, onguents ou lotions sont disponibles sur le marché et contiennent des émollients (barrière protectrice), des hydratants et parfois des céramides. Généralement, les produits faisant partie des gammes Cetaphil®, Spectro®, Avène®, Exomega A-Derma®, Base Glaxal®, LaRoche-Posay®, CeraVe® sont des produits de qualité et bien tolérés. Veuillez consulter votre pharmacien afin qu’il puisse vous guider vers la forme à prioriser selon votre peau (onguent, crème ou lotion) ainsi que vers un produit contenant peu (ou pas) d’irritants potentiels. Quoi qu’il en soit, il est primordial que le produit hydratant choisi soit non parfumé. Buvez également beaucoup d’eau, ce qui aidera aussi votre peau à demeurer hydratée.

Bains

Pour ce qui est de la toilette corporelle, quelques mesures peuvent vous aider. Tout d’abord, la température de l’eau du bain devrait se situer entre 32 et 34 ˚C, car une eau trop chaude assèche la peau et active les démangeaisons. La durée du bain ne devrait pas excéder 10 minutes, et ce dernier ne devrait être qu’une seule fois par jour. Dans certains cas plus graves, il est suggéré de prendre un bain aux 2-3 jours, et de ne nettoyer que les endroits nécessaires, tels les pieds, les aisselles et les parties génitales. Utilisez un savon sans odeur ou, de préférence, un nettoyant sans savon.

Il est préférable d’utiliser les mains pour se nettoyer, et non une débarbouillette, puisqu’elle est irritante pour la peau. Si vous voulez utiliser de l’huile de bain, mettez-la dans l’eau du bain seulement dans les dernières minutes avant la sortie, afin qu’elle soit efficace. Si elle est mise dans l’eau au début, elle empêchera la peau d’absorber l’eau nécessaire à son hydratation. Lorsque vous sortez du bain, essuyer votre peau en tapotant avec la serviette et non en frottant, afin de restreindre l’irritation. L’hydratant corporel doit être appliqué dans les 3 minutes après la sortie du bain, ce qui permet de conserver l’humidité de la peau.

Quoi éviter

Plusieurs irritants se retrouvent dans notre environnement. Il est donc primordial de savoir les cibler afin de les éviter le plus possible et permettre un contrôle optimal des crises d’eczéma. Tout ce qui est parfum, crème ou lotion parfumée, savon parfumé, bain moussant, sels de bain, détergents, ne sont pas recommandés, puisqu’ils sont irritants et ont un potentiel allergisant. Les produits chimiques, souvent retrouvés dans les produits ménagers, doivent être tenus à l’écart de votre peau. Pour se faire, utilisez des gants de caoutchouc ou une crème dite «barrière» lors de leur utilisation. Évitez aussi de vous laver les mains trop souvent, puisque l’eau enlève les huiles protectrices naturelles de la peau. Les produits désinfectants à base d’alcool sont également de grands irritants pour la peau et sont à éviter autant que possible.

Les épices, la caféine et l’alcool s’avèrent être de grands irritants pour votre peau. Il est donc préférable d’en limiter la consommation, surtout en période de crise. Le stress est aussi un grand facteur de risque. Il serait donc avantageux de tenter de bien le gérer au quotidien.

L’exposition prolongée au soleil assèchera davantage la peau. Ainsi, elle est nuisible et proscrite. Il en va de même pour l’air très froid de l’hiver. Une bonne crème hydratante appliquée sur les endroits exposés à l’air froid peut aider à protéger votre peau.

Évitez autant que possible les lainages, les nylons et les fibres synthétiques, puisqu’ils laissent moins respirer la peau. Préférez les cotons et les mélanges de fibres, qui sont mieux tolérés. L’humidité excessive peut aggraver l’eczéma, il est donc préférable d’éviter la transpiration excessive et les endroits où la chaleur est excessive. Une humidité ambiante de 40-55% est idéale.

Pour votre lessive, utilisez un détergent liquide (qui se rince mieux), sans odeur, sans assouplisseur et répétez l’étape du rinçage deux fois plutôt qu’une. Prenez soin également de nettoyer vos vêtements lorsqu’ils sont neufs, puisque des produits chimiques liés à leur fabrication peuvent s’y retrouver.

Bien que très tentant, le grattage des lésions est préférablement à éviter, puisqu’il ne fait qu’aggraver la condition, causer davantage de lésions et augmente les risques d’infections. Si vous avez tendance à vous gratter durant la nuit, gardez vos ongles courts, et/ou portez des gants de coton pour diminuer le grattage au maximum.  Un petit truc pour diminuer les démangeaisons : appliquez des compresses froides durant 20 minutes de 2 à 3 fois par jour. Un jet d’eau thermale peut aussi aider à soulager.

Quoi appliquer?

Lorsque même une bonne hydratation de la peau est insuffisante pour contrôler une crise d’eczéma, l’utilisation d’un corticostéroïde topique (cortisone) s’impose. Elle est très efficace pour guérir les lésions et diminuer les démangeaisons. De plus, elle est très bien tolérée.  Si elle est utilisée de manière inappropriée (trop longtemps par exemple), elle peut causer un amincissement de la peau. Toutefois, il ne faut pas se priver de l’utiliser si elle est nécessaire pour contrôler une crise d’eczéma, puisqu’il n’y a aucun danger à en utiliser sur une courte période. En vente libre, vous pouvez vous procurer de l’hydrocortisone 0.5% à appliquer sur les zones atteintes une à deux fois par jour durant un maximum de 14 jours. Le clobétasol-17-butyrate 0.05% (Spectro Eczema Care®) est également disponible en vente libre, au comptoir de la pharmacie. Ce dernier peut être appliqué une à deux fois par jour durant un maximum de 7 jours. Il n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 12 ans, et ne doit pas être appliqué sur le visage, dans les plis cutanés (sauf sur l’avis du médecin) ni sur une peau lésée (plaie).

Quand consulter?

Plusieurs indices peuvent vous guider à savoir si vous devez consulter pour votre eczéma :

  • Lorsque le sommeil ou la qualité de vie sont altérés
  • Vous présentez des signes d’infection de la peau (douleur, rougeur, enflure, chaleur)
  • Plus de 30% de la surface du corps est atteinte
  • L’enflure ou la démangeaison persistent malgré l’application de corticostéroïdes topiques
  • Vous présentez de la fièvre ou des diarrhées
  • Vous présentez des ampoules suintantes
  • La crise n’est pas résolue après 2 semaines d’application d’hydrocortisone 0.5% ou après 1 semaine d’application de clobétasol-17-butyrate 0.05%

Dans tous les cas, il est toujours préférable de demander conseil à votre pharmacien afin qu’il vous guide vers le meilleur traitement pour vous, selon votre état de santé et votre médication. Il saura également cibler les meilleurs produits hydratants, et écarter ceux contenant des ingrédients pouvant s’avérer irritants ou allergisants. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: