Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 avril 2017 - 10:27

Les Marquis poussent le Cool FM au pied du mur

Par Salle des nouvelles

Alors que les Marquis de Jonquière étaient de passage au Centre sportif Lacroix-Dutil, à St-Georges-de-Beauce pour le match #4 de la série, ils ont remporté la victoire par la marque de 6 à 2 et poussent donc le Cool FM au pied du mur.

Jean-Michel Bolduc était de retour dans l’alignement, alors que Christopher Guay n’en faisait pas partie. C’est après seulement 2 minutes et 13 secondes qu’Alexandre Quesnel marquait son quatrième des séries sur les passes de Juraj Kolnik et de Jérémie Malouin.

Mais le quatrième match de la série ne fut pas de tout repos pour les hommes de Richard Martel qui ont dû se défendre à court d’un et même de deux hommes durant de très longues minutes. Dans les premières 40 minutes de jeu, 24 minutes de pénalités ont été appelées contre les visiteurs. En première période, les Marquis ont tenu le coup sur les 7 désavantages numériques dont ils ont écopé et Desjardins bloquait les 12 tirs reçus.

Pas de répit pour les verts qui commençaient le second vingt à seulement 3 joueurs. La défensive jonquiéroise effectuait un travail impeccable, devant un Cédrick Desjardins intraitable. C’est après plus de 18 minutes de jeu que le défenseur Francis Trudel allait profiter de l’attaque à 5 pour marquer le deuxième but qui aura permis à son équipe de souffler un peu. Hugo Carpentier et Benoit Gratton récoltaient les mentions d’assistance. Moins d’une minute plus tard, c’était au tour de Jérémie Malouin de soulever les nombreux fans saguenéens qui s’étaient déplacés pour encourager leur équipe. Juraj Kolnik et Jean-Michel Bolduc obtenaient les passes. Dix tirs ont été générés par les Marquis contre 13 du Cool FM.

C’est après 1 minute de jouée en troisième période que Jérémie Malouin s’offrait un deuxième but sur le jeu de Jean-Sébastien Bérubé et de Juraj Kolnik. Bonne fête Jérémie! Quelques minutes plus tard, c’était au tour de son frère Danick de marquer sur un puissant tir de la ligne bleue. Tommy Veilleux venait inscrire son équipe au tableau indicateur. Suite à une mêlée, Raphaël Girard venait prendre place dans le filet de Desjardins. Juraj Kolnik capitalisait en avantage numérique sur les passes de Vincent Richer et de Hugo Carpentier. Simon Demers marquait avec 11 secondes à faire.

« Ça n’a pas de bon sens, affirmait Richard Martel. Je n’ai jamais vu ça dans ma carrière de hockey. Des 5 contre 3 pendant 10 minutes. Je ris là, au début j’étais fâché, mais les 5 contre 3 n’arrêtaient pas des deux côtés, après ça, c’était nous autres. Je n’ai jamais vu ça! On va laisser ça de côté. C’est incroyable comment les gars ont payé le prix ce soir, comment Desjardins s’est levé. Les gars devant lui ont bloqué des tirs, j’ai vraiment été impressionné par la formation qu’on a, je savais qu’on en avait une bonne, mais payer le prix comme ils l’ont fait à 5 contre 3, à 5 contre 4, c’était incroyable. Les gens nous ont suivis, c’est extraordinaire. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.