Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 mars 2015 - 07:05

Projet intergénérationnel d'artisanat

Les «Bonnes Œuvres tricotées» ne s'arrêtent plus

Aline Honigmann

Par Aline Honigmann, Journaliste

Passion du tricot mais surtout création de liens, partage de connaissances, sentiment de fierté: les 40 membres des «Bonnes Œuvres tricotées», en à peine six mois d'existence, ont réalisé plus de 350 œuvres, toutes offertes à sept organismes de la région.

Il y a quelques années, les résidentes tricoteuses de la Maison d’un Nouvel Élan à Jonquière ont tricoté pour les familles d’un village du Mali, un orphelinat d’Haïti et la Maison des sans-abri de Chicoutimi. À l’été 2014, certaines d’entre elles manifestent le désir de partager à nouveau leurs talents et en parlent à Suzy Tremblay, travailleuse de milieu pour les 65 ans et plus de Kénogami. 

Cette denière leur propose deux nouveautés, d’abord d’élargir le groupe aux personnes de tous âges et de tous milieux, ensuite d’offrir leurs œuvres à des personnes qui habitent notre région, ce qui a beaucoup plu aux tricoteuses qui se sont rapidement mobilisées.  Petit à petit, le groupe s’est élargi et compte maintenant plus de cinquante tricoteuses dont les âges varient de 5 à 103 ans.

« Faire ce projet commun a créé des liens entre des personnes qui ne se sont jamais rencontrées. Son but est d'augmenter pour les participantes l'estime et la confiance en soi, la fierté, le sentiment d'appartenance à un groupe. Dans le fond tricoter est un prétexte, moi mon but c'est qu'elles se rencontrent, qu'elles créent des liens. Et quand les mains travaillent, les idées noires s'en vont », explique Suzy Tremblay.

Sept organismes choisis

Les 350 œuvres tricotées jusqu'à présent ont été données hier à sept organismes de la région. La Maison d’accueil et d’hébergement La Chambrée, la Maison d’hébergement Le Séjour, la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi, le service de Travail de rue de Jonquière, Aide-parents plus, le Comité d’activités sociales des étudiants internationaux du Cégep de Jonquière et Les Jardins du coin L.J.C. font partie des organismes choisis par les «Bonnes Œuvres tricotées».

Les 40 membres ont choisi de ne pas s'arrêter là. Les tricoteuses ont le fort désir de poursuivre leurs Bonnes-Œuvres, et d’autres organismes pourront bénéficier de leurs dons à l’automne 2015.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.