Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 février 2017 - 12:59

Vice E Roi lance son premier vidéoclip avec l’aide d’étudiants du Cégep de Chicoutimi

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La formation Vice E Roi a sorti le 29 janvier dernier son premier vidéoclip en collaboration avec les étudiants en Arts et Lettres profil cinéma du Cégep de Chicoutimi.

Qui sont-ils? Vice E Roi est un groupe de musiciens de la relève francophone qui transmet des émotions au public par leurs textes poétiques et leurs mélodies colorées.

Leur nom vous dit quelque chose? C’est que vous les avez peut-être aperçus sur les scènes de la bourse Objectif scène, du Festival Dédé Fortin ou de la première partie de Véronic Dicaire l’été dernier.

Les membres du groupe ont aussi cassé la glace avant les artistes Klo Pelgag, Sarah Toussaint-Léveillé et Alexandre Désilets, leur album éponyme a été retenu dans le palmarès des meilleurs albums 2016 selon Bible urbaine et ils ont eu la chance de faire une performance dans la tour du stade olympique de Montréal.

C’est avec le thème de la beauté de la nature et de l’abandon que les étudiants Myriam Leclerc, RosaLee Carrier, Eddy Lavoie, William Pedneault, Aline Gilbert-Thévard et Jérome Maltais, accompagnés de leur professeur François Lyonnet, ont créé des images superbes dans un vidéoclip pour la chanson Les bois, tirée du premier EP de Vice E Roi. Un beau résultat liant projet de création scolaire et projet musical.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.