Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 août 2015 - 14:27

Un festival d'un nouveau genre fait pour la première fois escale à la Zone portuaire de Chicoutimi

Aline Honigmann

Par Aline Honigmann, Journaliste

Les 28, 29 et 30 août prochains, la Zone portuaire de Chicoutimi accueillera la première édition du Festival Humanité, qui se voudra un événement festif, réflexif, axé sur des changements essentiels à mettre en place pour construire l’avenir et qui s’adresse à toute la population. 

La première édition du Festival Humanité rassemblera dans un même événement plusieurs personnes fortement engagées dans la mouvance d’un changement qui se fait à l’échelle planétaire. 

André Fortin, initiateur du festival, en raconte sa genèse: « Au fil de mon histoire de vie, les impasses de notre temps m’ont de plus en plus frappé et bouleversé. [Par « impasses de notre temps », je veux dire : les injustices sociales, les confrontations entre cultures, les préjugés omniprésents dans nos relations humaines; les problématiques environnementales; la domination d’un modèle de société construit par et pour les plus forts; etc.]. J’ai eu soif de chercher, avec les autres, de nouvelles issues pour notre société — pour un meilleur « vivre ensemble ».  Ainsi a germé l’idée d’un festival donnant l’occasion de rencontres, d’échanges (...). Nous ne savons rien de ce que notre initiative donnera.  Mais nous nous sommes mis en marche ».

Au programme des trois jours du Festival Humanité, des conférences, animations, pique-niques et marches, l'accès étant entièrement gratuit. L'un des points d'orgue sera une rencontre improvisée via skype entre les enfants d’un orphelinat du Cameroun, avec la participation de Pascal Thibeault qui sera là-bas, et des enfants d’ici (Conversation du bout du monde). Cette activité se terminera par une danse africaine que les enfants camerounais initieront tout en invitant ceux d’ici à emboîter le pas.

De nombreux invités sont également prévus, tels que Roméo Bouchard, originaire du Lac-Saint-Jean, et co-fondateur et premier président de l’Union paysanne, ou encore Nicole Huybens, professeur à l’UQAC, qui tiendra une conférence sur le gaspillage et les conflits entre économie et environnement comme occasions d’humanisation.

Les dépenses liées à l’organisation de ce premier festival nouveau genre ont été assumées entièrement par des fonds privés, des dons et commandites de la part de personnes, organisations et entreprises généreuses ayant choisi d’adhérer à l’esprit du Festival.

Plus de renseignements sur la page Facebook et le site internet du Festival Humanité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.