Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juillet 2018 - 09:00

L’Hôtel le Montagnais demeure une propriété régionale

Un changement de garde s’amène à la tête de l'Hôtel Le Montagnais alors que l’un des deux associés, Jean-Marc Couture, quitte pour la retraite.

C’est son frère Sylvain qui devient le propriétaire principal de l’institution régionale.

Le directeur des opérations, des ventes et du marketing, Jean-Benoit Gilbert, se joint également à l’actionnariat au cours d’un processus de relève d’entreprise.

« C’était très important pour nous que Le Montagnais poursuive son évolution avec des gens d’ici. Nous avons des personnes compétentes en place et il était naturel de les faire évoluer dans cette aventure. Nous avons eu des offres provenant de l’extérieur, mais c’était une fierté pour nous de travailler à garder la propriété de notre institution au Saguenay », a indiqué le propriétaire, Sylvain Couture, dont les parents ont acheté Le Montagnais en 1975.

Le regard des propriétaires s’est naturellement posé vers Jean-Benoit Gilbert, reconnu pour son dynamisme, son esprit rassembleur et son travail acharné au cœur de l’équipe.

M. Gilbert gravite dans l’univers du Montagnais depuis plusieurs années.

« Nous avons le souci de faire évoluer cette institution par des gens de passion. C’est ce qui a motivé notre décision », a mentionné M. Couture.

« J’entends bien, au cours des prochaines années, poursuivre le transfert d’entreprise dans la même veine auprès de nouveaux associés qui continueront à faire rayonner le Montagnais comme un joueur économique d’importance dans la région », conclut-il.

Rappelons que L’Hôtel Le Montagnais a investi plus de 50 M$ par le passé et d’autres investissements sont à venir au cours des prochaines années. .

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.