Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2018 - 10:59

L’Hôtel Chicoutimi, premier hôtel au Québec à intégrer l’hébergement collaboratif

Par Salle des nouvelles

Éric Larouche, propriétaire de l’Hôtel Chicoutimi et de l’Auberge des îles, annonce son association avec Mon adresse à louer.com, une entreprise de location d’unités d’hébergements d’expérience qui se démarque par un service clé en main et dont les propriétés sont certifiées par la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ).

« Nous sommes les premiers à combiner l’hébergement traditionnel et collaboratif, et dans un contexte de légalité. Nous offrons aux propriétaires notre expertise qui donnera confiance aux locateurs. Il y a de la place pour tout le monde, mais il faut le faire de manière structurée et intelligente », lance d’emblée M. Larouche.

« Cela fait un bout que j’observe l’hébergement collaboratif et le concept d’hébergement d’expérience allait de soi, ajoute-t-il. Avec cette nouvelle corde à notre arc, notre portefeuille d’hébergement correspondra au besoin des invités : le bon produit pour le bon client, pour le bon résultat, qui va égaler un séjour exceptionnel. »

Sa rencontre avec la fondatrice de Mon adresse à louer.com, Christine Tremblay, a été déterminante dans cette nouvelle orientation. Un match parfait entre deux passionnés de l’hospitalité. Aussi responsable du développement des affaires de Mon adresse à louer.com, Christine Tremblay sera la personne de confiance pour les clients et les propriétaires d’unités.

« Nous allons accompagner les propriétaires pour structurer leur unité afin qu’elle corresponde aux besoins du visiteur et surtout, qu’elle soit d’une qualité irréprochable. Notre partenariat avec des hôtels reconnus assurera cette qualité, car toutes les unités seront entretenues selon des hauts standards hôteliers », assure-t-elle.

Structurer l'offre

Mon adresse à louer.com offrira aussi, par l’entremise d’un organisme sans but lucratif, un service aux municipalités pour les aider dans la structure de l’offre d’hébergement sur leur territoire. Devant le défi des municipalités à répondre aux besoins des citoyens et des visiteurs, ce rôle-conseil servira à structurer l’offre en fonction de la demande des clientèles régionales et internationales : nombre d’unités, secteurs et territoires définis, etc.

« C’est important de bien évaluer la demande afin que l’hébergement collaboratif vienne en appui à l’hébergement traditionnel, et vice versa, et ainsi, assurer une saine gestion et une prospérité pour tous », conclut Éric Larouche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.