Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juillet 2018 - 12:59

Un nouveau CCTT pour la filière « Fourrure nordique » voit le jour à St-Félicien

La création du Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) Écofaune boréale a été annoncée aujourd'hui.

Il sera sous la responsabilité du Cégep de Saint-Félicien.

Son mandat sera de réaliser des recherches appliquées sur le développement durable et technologique ainsi que sur l'acquisition de pratiques sociales novatrices dans la filière de la « Fourrure nordique ».

Ce projet contribuera à aider les différents acteurs de ce secteur à se repositionner économiquement alors que le marché mondial de la fourrure, du cuir et de ses produits dérivés a beaucoup évolué.

Sa création permettra également d'améliorer la qualité de vie des Premières Nations en développant de nouvelles méthodes de trappage qui tiennent compte à la fois des aspects environnemental, économique et social.

Rappelons que le groupe de travail sur la fourrure nordique, formé à la suite du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean en juin 2015, a énoncé quatorze recommandations, dont l'une visant à mandater le Cégep de Saint-Félicien pour entamer des démarches afin qu'il se dote d'un CCTT sur les métiers et technologies de la fourrure.

Le Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) Écofaune boréale pourra bénéficier d'un soutien financier de 230 000 $ par année pour les trois premières années, puis de 280 000 $ par année pour les subséquentes.

Par ailleurs, une somme de 80 000 $ lui sera octroyée en 2018-2019 pour l'implantation du nouveau modèle d'intervention.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.