Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juillet 2018 - 09:18

Les chauffeurs d’autobus de la STS pourraient déclencher une grève

Réunis en assemblée générale dimanche, les membres du Syndicat des chauffeurs d'autobus de la Société de transport de Saguenay (STS) ont voté à 98,8 % en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève au moment jugé opportun.

C'est la toute première fois que ce Syndicat, le SCFP 3124, vote en faveur de ce type de moyens de pression.

Les discussions achoppent sur plusieurs points, dont l'imposition du nouveau plan de transport mis en place le printemps dernier.

« La direction de la STS manque de respect envers les 130 salariés touchés qui assurent des milliers de déplacements pour les Saguenéens. Le nouveau plan de transport a été vivement critiqué, entre autres, à cause de la diminution de service à certains endroits de la Ville. C'est les chauffeurs qui en paient les frais, car ils sont sur la première ligne devant les usagers mécontents des décisions prises par la direction », de dire José-Nicolas Lopez, président du Syndicat.

Le syndicat a dénoncé plusieurs de ces changements auprès de la direction, mais il affirme que cette dernière fait la sourde oreille.

« La direction doit prendre un engagement formel de s'attaquer à ce problème qui impacte autant le public que nos membres », d'ajouter le président du Syndicat.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre 2016.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.