Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juillet 2016 - 14:29

Les hommes abattus après s’être barricadés au Saguenay avaient besoin d’aide selon le RHQ

Par Salle des nouvelles

Deux des trois hommes abattus par les policiers en 7 mois au Saguenay vivaient de la détresse psychologique, s’était barricadés et ne voulaient plus sortir souligne le Réseau Hommes Québec (RHQ), ajoutant qu’ils auraient dû obtenir de l’aide avant d'en arriver là.

«Quand ils sont stressés, les hommes s’enferment dans leurs cavernes, souligne l’organisme. Ils préfèrent s’isoler et essayer de résoudre le problème par eux-mêmes. C’est tiré du livre Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus de John Gray paru en 1991. Oui, les femmes s’expriment pendant que beaucoup d’hommes s’enferment dans leurs cavernes, ajoute-t-il. Or, les hommes ont aussi besoin d’un lieu pour être écoutés, sans qu’on les interrompe, sans qu’on leur donne de conseils, sans qu’on les juge, sans qu’on les questionne, juste ventiler, juste être accueillis dans ce qu’ils vivent. » 

Au Réseau Hommes Québec, cet endroit existe. Dans les groupes d’écoute, de paroles et de partage du RHQ, les hommes ont un espace privilégié pour exprimer ce qu’ils ressentent, dans l’accueil, le respect et le non-jugement, face àd’autres hommes prêts à les écouter. Les groupes d’écoute et de parole du RHQ (composés de 6 à 10 hommes) existent dans plusieurs régions du Québec depuis bientôt 25 ans.

Groupes et parrains

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est quatre groupes et six parrains disponibles sur le territoire pour les accompagner dans leur vie de groupe. Les hommes qui se joignent au réseau le font pour partager entre eux des réflexions, des craintes ou des rêves en lien avec leur rôle de père, de conjoint, de collègue de travail, etc.

Le réseau est un espace privilégié proposé aux hommes pour leur permettre de créer des relations franches et authentiques, axées sur l'accueil et l'écoute d’eux-mêmes et des autres; il constitue un lieu pour parler de ce qui leur tient à cœur et surtout pour expérimenter la solidarité et la force d'un groupe.

En somme, le Réseau permet aux hommes d’apprendre à exprimer leurs réalités, à leur façon, mais de manière ouverte et constructive. Ce faisant, ils contribuent aussi à améliorer leurs habiletés sociales, à augmenter leur estime de soi et à développer leur confiance en soi et en l’autre, dans un esprit de collaboration.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.